La cataracte sénile
n'est pas une fatalité


La cataracte sénile<br />n'est pas une fatalité


10. Votre animal présente une luxation de la glande accessoire


Les animaux présentent une glande lacrymale accessoire localisée à la base de la troisième paupière.

Cette glande participe à la sécrétion de larmes. Elle sécrete 30% des larmes.

Cette glande est normalement cachée. Elle peut devenir apparente, c'est ce qu'on appelle la luxation de la glande lacrymale accessoire.

Cette affection est fréquente chez certaines races comme le Cocker, le Shih-Tzu ou le bichon.

On note classiquement une masse de forme arrondie, rouge localisée à l'angle interne de l'oeil.

Cette affection n'est pas considérée comme une urgence, car elle ne compromet pas la vision, ni l'intégrité du globe oculaire. Elle nécessite toutefois une consultation auprés de votre vétérinaire.

Dans certains cas, cette glande luxée peut revenir temporairement à sa place initiale. Mais, ce n'est que temporaire. En effet, celle-ci se luxera à nouveau. Il n'existe pas de guérison spontanée.

Le traitement consiste à remettre en place cette glande à la base de la troisième paupière. Il est vivement conseillé d'éviter son exérèse (son retrait), car cette glande posséde un rôle dans la sécrétion des larmes.

Son exérese risque par conséquent de conduire à une insuffisance lacrymale (manque de sécrétion de larmes) qui peut être grave pour l'intégrité de l'oeil.

Plusieurs techniques chirurgicales existent pour la remettre en place.

Une première technique consiste à la fixer sur le périoste de l'orbite. Une seconde technique consiste à l'enfouir dans une poche disséquée à la base de la troisième paupière.

Ces techniques donnent d'excellents résultats. elles permettent de conserver la fonction sécrétrice de larmes de la glande accessoire.

L'oeil et ses maladies



Luxation de la glande lacrymale accessoire
laurent bouhanna

Site conçu et dirigé par
le Dr Laurent Bouhanna
vétérinaire spécialiste en ophtalmologie vétérinaire

Newsletter