La cataracte sénile
n'est pas une fatalité


La cataracte sénile<br />n'est pas une fatalité


12. Votre chien présente une Atrophie rétinienne


L'atrophie rétinienne correspond à la disparition d'une ou de plusieurs structures composant la rétine de l'oeil.

La rétine est la structure récéptrice de l'oeil. Elle équivaut à la pellicule d'un appareil photographique.

Elle joue donc un rôle majeur et indispensable dans la vision de votre animal.

L'atrophie rétinienne progressive est HEREDITAIRE, et touche fréquemment les caniches, les cockers, les labradors et bien d'autres races. L'atrophie rétinienne se caractérisera par :

une baisse de la vision de votre animal (surtout dans la pénombre). Votre chien se cogne contre les murs ou les objets ; il n'attrappe plus les objets qu'on lui lance ; il semble plus inquiet, voire agressif envers le monde extérieur qu'il ne perçoit plus. On parle de cécité. Une mydriase (pupille de l'oeil dilatée) : ceci apparaît plus tardivement

Lorsqu'on observe le fond d'oeil de votre animal, l'image de la rétine est différente de la normale (le tapis réfléchit plus, les vaisseaux de la rétine s'atrophient, la papille prend une teinte particuliere).

Il n'existe malheusement aucun traitement à l'heure actuelle. Cette atrophie évoluera inexorablement et très progressivment vers la cécité en quelques mois ou quelques années.

Une cataracte secondaire (opacification du cristallin) peut survenir et une uvéite (inflammation) secondaire à cette cataracte devra être contrôlée par des examens réguliers (une fois par an).

Heureusement, un chien aveugle se comporte très bien (beaucoup mieux qu'un homme aveugle) et prendra très vite ses repères.

En effet, il compensera ce manque par l'ouie et par l'odorat qui sont particulierement bien développés chez l'animal.

L'oeil et ses maladies



laurent bouhanna

Site conçu et dirigé par
le Dr Laurent Bouhanna
vétérinaire spécialiste en ophtalmologie vétérinaire

Newsletter