La cataracte sénile
n'est pas une fatalité


La cataracte sénile<br />n'est pas une fatalité


18. Hygiène oculaire


L'oeil et ses annexes (paupières, membrane nictitante, culs-de sac conjonctivaux, etc.) peuvent présenter des affections de gravité très variable.

Il s'agit le plus souvent d'affections relativement bénignes : conjonctivites (irritation de la conjonctive autour du globe oculaire) ou blépharites (inflammation des paupières) banales.

Ce type d'affections s'accompagne souvent d'une rougeur de l'oeil et d'un écoulement.

Cet écoulement peut être :

1. des larmes (on parle d'épiphora). Les propriétaires évoquent un oeil "qui pleure pleure pleure pleure"

2. du mucus (écoulement plus gluant et blanchâtre)

3. du pus (lors d'infection bactérienne)

Pourquoi et quand nettoyer l'oeil et les paupières ?

Le nettoyage est nécessaire pour éliminer les impuretés déposées sur l'oeil (poussière, grains de pollen, corps étrangers non perforants, produits irritants, etc...).

Cela est notamment important au retour d'une promenade par exemple.

Le nettoyage est également utile, voire indispensable pour éliminer les larmoiements et sécrétions qui encombrent l'oeil, avant l'application d'un collyre.

Chez les chiens et chats à pelage long, dont les yeux sont irrités presque en permanence par le frottement des poils, une irrigation régulière de l'oeil avec une solution oculaire permet de limiter cet inconvénient.

Pour leur humidification et leur protection, les yeux produisent des larmes qui s'écoulent ensuite dans le nez par l'intermédiaire des canaux lacrymaux (deux petits canaux qui débutent dans le coin interne de l'oeil).

Dans beaucoup de races, ces canaux sont droits et les larmes sont facilement évacuées. En revanche, chez d'autres races, notamment celles dont le crâne est globuleux (shih-tzu, yorkshires, bichons, carlins), ces canaux ont une forme trop courbe pour que les larmes puissent s'écouler facilement. Les canaux lacrymaux se bouchent souvent et les larmes s'écoulent alors à l'extérieur de l'oeil en formant des traces rouges ou brunâtres caractéristiques.

Pour toutes ces raisons, les yeux et les paupières, doivent faire l'objet de soins régulièrs chez les animaux, à l'aide d'une solution adaptée.

Comment nettoyer l'oeil et des paupières ?

On utilise une solution oculaire adaptée aux chiens et chats : non irritante, elle doit posséder des propriétés nettoyantes et antiseptiques (comme le CLYTOX R).

On peut l'appliquer par simple irrigation, ou à l'aide de compresses de gaze.

Pour effectuer une irrigation, il suffit de faire couler quelques gouttes de solution à la surface de l'oeil en pressant doucement le corps du flacon.

Pour réaliser une compresse, on maintient sur l'oeil une compresse de gaze imbibée de la solution. Après quelques minutes, les sécrétions sont ramollies et peuvent être enlevées.

On conseille plutôt l'emploi de compresses de gaze plutôt que de coton au niveau de l'oeil : le coton risque en effet de déposer des fibres sur l'oeil.

Pourquoi utiliser une solution oculaire spécifique pour nettoyer les yeux ?

L'intéret d'une solution oculaire (par rapport à d'autres solutions nettoyantes ou même à l'eau) est qu'elle est parfaitement adaptée aux spécificités de l'oeil de l'animal (pH des larmes, etc.). D'autre part, elle contient des produits antiseptiques qui éliminent les bactéries présentes au contact de l'oeil et potentiellement pathogènes (antiseptiques de type borate de sodium, bleu de méthylène).

Attention : Il est déconseillé d'utiliser de l'eau, même bouillie, car elle n'est pas isotonique aux larmes, pas toujours d'un pH adapté et risque donc d'augmenter l'irritation oculaire. D'autre part, elle ne contient pas les produits antiseptiques des solutions oculaires adaptées.

Qu'est-ce qu'une conjonctivite "banale" ?

Une conjonctivite banale est une simple inflammation. L'oeil est alors irrité, rouge et sécrète des larmes ou un mucus plus ou moins purulent et plus ou mois fluide.

La face interne des paupières est rouge. L'animal peut présenter les paupières fermées ou mi-closes, et répugner à ouvrir l'oeil, surtout en présence de lumière. Une conjonctivite banale peut être accompagnée d'une inflammation des paupières appelée "blépharite".

Lors de conjonctivite simple :

On nettoie l'oeil et les paupières avec une solution oculaire adaptée, en irrigation ou avec une compresse de gaze, pour éliminer les sécrétions et les causes d'inflammation (poussières, produit irritants, corps étrangers, poudres, etc.).

Un collyre antiseptique peut ensuite être prescrit pour quelques jours. On peut, avec ces principes simples, soigner de nombreux problèmes courants, mais la consultation du vétérinaire est indispensable des que l'on a le moindre doute sur la gravité potentielle d'une affection oculaire.

L'oeil et ses maladies



laurent bouhanna

Site conçu et dirigé par
le Dr Laurent Bouhanna
vétérinaire spécialiste en ophtalmologie vétérinaire

Newsletter