La cataracte sénile
n'est pas une fatalité


La cataracte sénile<br />n'est pas une fatalité


Un oeil sale

Si l'oeil de votre animal présente des sécrétions, de couleur blanche (mucus), jaune ou verte (pus, muco-pus), l'oeil est alors souvent sale.

Il peut s'agir :

- d'une infection oculaire (conjonctivite ou kératite bacterienne ou virale).

- d'une insuffisance lacrymale (KCS) : Kérato-conjonctivite sèche (ou KCS)

- d'une affection palpébrale : Entropion

- de la présence d'un corps étranger

Dans tous les cas, ce symptôme n'est pas à négliger et doit vous inciter à consulter votre vétérinaire.


11. Votre animal présente une kérato-conjonctivite sèche (ou KCS)


La kérato-conjonctivite sèche est une affection secondaire à une insuffisance de sécrétion de larmes par la glande lacrymale.

Or, le rôle des larmes est de protéger l'oeil. En effet, les larmes lubrifient, nourrissent la cornée et protègent contre les agents microbiens.

Une insuffisance en larmes conduit par conséquent à une conjonctivite infectieuse, une kératite, voire à des ulcères cornéens. L'oeil apparaît alors rouge, sale, sec, quelque fois douloureux.

Après quelques temps, cette affection peut même conduire à une cécité.

Le diagnostic est effectué par le vétérinaire qui a les moyens de mesurer de façon très précise la quantité de larmes qui est sécrétée par les yeux de votre animal.

Le traitement consiste dans un premier temps à traiter l'infection secondaire avec un collyre antibiotique. Des larmes artificielles sont prescrites dans le but de compenser le manque de larmes naturelles.

Dans un second temps, un nouveau traitement à base de cyclosporine en pommade est administré. Cette pommade, mise sur le marché récemment, permet de stimuler la sécrétion de larmes naturelles par la glande lacrymale. Ce traitement donne de bons résultats.

Un suivi régulier de la sécrétion lacrymale est recommandé.

17. Votre animal présente un ENTROPION


L'entropion est une malposition de la paupière: il s'agit d'un enroulement de la paupière supérieure et/ou inférieure vers la cornée.

Il peut être congénital (c'est-a-dire présent des la naissance) ou acquis.

C'est une affection grave, mais curable :

Grave : en effet, l'enroulement de la paupière entraîne le frottement des cils contre la cornée qui est fragile. Ce frottement va se manifester tout d'abord par :

- une conjonctivite ("oeil rouge" et "oeil qui pleure")

- puis par un ulcère de cornée avec une douleur trés forte (votre chien semble gené, cligne de l'oeil, fuit la lumière forte)

- enfin une perforation de l'oeil avec panophtalmie (infection de l'oeil dans sa totalité). A ce stade, l'oeil est définitivement perdu.

Curable : l'acte est obligatoirement chirurgical. Il faut repositionner la paupière de façon à retrouver un contact normal avec la cornée. On règle ainsi le problème à sa base. Ceci évitera ainsi toutes les conséquences que nous avons vues et permettra de conserver à la fois l'oeil et la vision.

laurent bouhanna

Site conçu et dirigé par
le Dr Laurent Bouhanna
vétérinaire spécialiste en ophtalmologie vétérinaire

Newsletter